Prérequis

Les prérequis reposent sur les compétences définies par le CECRL (Cadre commun de référence pour les langues).

Pour valider le niveau A1, un minimum de 120 à 140 heures de cours sont recommandés.
Pour valider le niveau A2, un minimum de 200 à 240 heures de cours sont recommandés.
Pour valider le niveau B1, un minimum de 340 à 380 heures de cours sont recommandés.

Planification

Prochaine session
inscription jusqu'au 30 mai - examen le samedi 25 juin 2022

Partenaires

PDF

Examen Arabe CIMA 1 (A1 – B1)

La conception du cima repose sur une méthodologie d’une grande rigueur scientifique : il s’agit d’un test standardisé, calibré et étalonné. Tout au long des sessions et quel que soit le centre d’examen, les résultats restent comparables et assurent un positionnement fiable des candidats sur une échelle de six niveaux de connaissance allant de « découverte » (A1) à « maîtrise » (C2). Ces niveaux correspondent à ceux qui ont été définis par le Conseil de l’Europe dans le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL).

La langue certifiée est l’arabe moderne standard. Elle est commune à tous les pays arabes. Elle est également enseignée dans le monde aux non-arabophones. C’est l’une des six langues officielles des Nations unies, c’est la langue des médias et celle qui est enseignée partout dans le monde. C’est cette langue de communication internationale qui fait l’objet du cima.

Le cima est proposé en deux déclinaisons :
- le Cima 1 évalue les 3 premiers niveaux du Cadre européen commun de référence pour les langues : A1, A2 et B1
- le Cima 2 évalue les 3 niveaux suivants : B2, C1 et C2.
Les candidats s’inscrivent à l’un ou l’autre selon leur niveau attendu. Les deux déclinaisons comportent le même nombre d’épreuves, seule la difficulté change bien entendu.

Evaluation et titre décerné

Sur le certificat figurent :

1. le niveau global obtenu
2. le niveau et le score pour chaque compétence

Les scores obtenus aux épreuves de compréhension du cima et reportés sur le certificat sont déterminés à partir du nombre de questions réussies.
Chaque bonne réponse est notée 1 point, chaque mauvaise réponse ou absence de réponse est notée 0.
La difficulté des questions n’étant pas strictement identique d’une épreuve à une autre, d’une partie de l’examen à une autre, un barème est établi pour convertir ce nombre de bonnes réponses en note calibrée (0 à 100 points) selon la procédure UCON de manière à garantir une fidélité de l’évaluation des niveaux des candidats, quelle que soit la version de la certification.
Cette conversion tient compte de la difficulté des questions et permet de situer les candidats sur l’un des six niveaux définis par le Cadre européen commun de référence et à l’intérieur de chacun d’eux.

Le niveau global reporté sur le certificat est une moyenne pondérée des niveaux obtenus pour chaque compétence, la pondération intègre les objectifs de certification du Cima.
Chaque question a été testée et a fait l’objet d’analyses psychométriques poussées qui permettent de rejeter toutes les questions présentant un biais. Chaque question est ensuite calibrée pour permettre l’évaluation des compétences linguistiques et langagières du candidat à son juste niveau. Le Cima est ainsi un instrument de mesure extrêmement fiable.

Public

Le Cima s'adresse à toute personne de plus de 15 ans qui souhaite, pour des raisons académiques (étudiants, futurs étudiants, stagiaires), professionnelles (employés ou futurs employés) ou personnelles, faire valider de façon fiable et reconnue ses connaissances et ses compétences en arabe moderne standard.

Objectifs

Cima, le Certificat International de Maîtrise en Arabe développé par l’Institut du monde arabe évalue la compétence en arabe moderne standard.

Il permet d'attester d'un niveau de maîtrise basé sur les 4 compétences - C.O, C.E, E.O,
E.E allant du niveau A1 au niveau B1.

Contenu

Le Cima évalue les 4 compétences clés nécessaires à toute personne désireuse d’échanger avec le monde arabe contemporain et comprend donc 4 épreuves obligatoires d’une durée totale de moins de 3 heures :

- la compréhension orale
- la compréhension écrite
- la production écrite
- la production orale

Les épreuves de compréhension orale et de compréhension écrite sont passées collectivement avec un livret papier contenant les questionnaires et une feuille de réponses où noter les réponses.
L’épreuve de production écrite est passée collectivement avec un livret où figurent les sujets, aussi appelés tâches, et où rédiger sa production écrite.
L’épreuve de production orale est passée individuellement avec un examinateur du centre d’examen aux horaires fixés par le centre.

Méthode

Les épreuves de compréhension écrite et orale se présentent sous la forme de Questionnaires à Choix Multiple (QCM). Chaque QCM comprend 35 questions. Pour chaque question, le candidat se voit proposer 3 réponses possibles, le candidat doit choisir une seule réponse.

Les questions de la certification sont conçues par des équipes de rédaction habilitées par l’IMA et ont été expérimentées avant diffusion.

Le Cima évalue des niveaux de connaissance de l’arabe moderne standard, définis en référence au Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) du Conseil de l’Europe (Division des Politiques linguistiques, Strasbourg, 2000 ; éditions Didier, Paris, 2001). Dans un souci de lisibilité, les appellations de ces niveaux ont été simplifiées.

Matériel

L'ensemble du matériel nécessaire est fourni par le centre d'examen.

Intervenants

Les examinateurs sont formés par l'IMA (Institut du Monde Arabe) afin de coordonner et assurer la préparation ainsi que le passage des examens Cima 1 et Cima 2.

Durée et organisation

Délais d'inscription : le 10 avril 2022.

Prochaine rentrée

inscription jusqu'au 30 mai - examen le samedi 25 juin 2022

Remarques

Pour davantage d'informations sur le passage de l'examen, vous pouvez accéder au guide du candidat en cliquant sur l'onglet documents ci-dessus.

Date du prochain examen : le samedi 26 juin.

Délai d'inscription : nous consulter.