Depuis le 1er janvier 2018, de nouvelles conditions s'appliquent à la procédure de naturalisation : le droit fédéral prescrit que les personnes candidates à la naturalisation doivent attester des compétences écrites au niveau A2 et des compétences orales au niveau B1 dans une des langues nationales suisses.

Le passeport des langues est une possibilité d'attester des compétences linguistiques : il s'agit d'un document qui démontre les compétences orales et écrites dans les langues nationales : français, allemand et italien. Il est établi par le Secrétariat fide sur mandat du Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM).


Examens

×
×
×
×
×

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation et analyser le trafic sur notre site.
En consultant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies en conformité avec nos Règles de protection des données personnelles. Ok, j'ai compris